Archives de Tag: contrainte

Comment l’IEF – 3. Histoire de plume…

Par défaut

Je ne sais pas vous mais lorsque j’étais en primaire, nous devions écrire avec des stylos-plumes. Il était interdit de se servir d’un stylo à bille (est-ce toujours le cas ?).
Et je n’y arrivais pas. Enfin, pas bien. Il y avait toujours beaucoup plus d’encre sur mes doigts que sur ma feuille, je bousillais mes plumes en un temps record, il fallait tout le temps m’en racheter, je détestais ça au plus haut point (je pense que ce n’est pas complètement un hasard si j’ai une écriture de cochon). Le jour où j’ai pu passer au stylo à bille, j’ai vécu cela comme une libération et à l’heure actuelle il est toujours hors de question que je touche à un stylo-plume.

Le Barbu, lui, ne partage pas mon aversion pour cet outil. Il en a même gardé en souvenir et depuis quelques semaines ou mois il autorise Fiston (qui lorgnait dessus depuis longtemps) à utiliser son beau stylo-plume-de-quand-il-était-jeune, d’abord sous surveillance, puis maintenant en libre accès.
Parce que Fiston, lui, il adore ça, écrire au stylo-plume. Il fait des dessins tarabiscotés, des lettres énormes ou minuscules avec la même aisance, des tracés hyper précis, sans un raté et et sans une tache sur les doigts. Ça l’éclate.

Et moi ça me fait halluciner de voir un bonhomme de 3 ans et demi aussi à l’aise avec ce qui a toujours été pour moi un engin de torture. Alors, bien sûr, je relativise : je n’étais vraiment pas douée, je crois ; et il est fort probable que le stylo-plume du Barbu soit de meilleure qualité que tous ceux que j’ai eus et bousillés dans mon enfance.

Mais quand même.
Peut-être que si on m’avait foutu la paix quand j’étais gamine, j’aurais moi aussi connu ce plaisir – apparemment immense, vu la tête de Fiston – de faire glisser une plume sur le papier…