Archives de Tag: constrution écologique

Mini-habitat groupé – au jour le jour : les devis, c’est fini

Par défaut

Voilà, les compromis et coupes sombres sont finis : on n’a pas pu ramener le total au niveau espéré mais c’est déjà mieux qu’il y a un mois

Si le temps le permet, les travaux devraient commencer dans 2 à 3 semaines…
On n’ose pas trop y croire, à vrai dire, mais Fiston a hâte de voir la pelleteuse 🙂

Pour ce qui est du prêt-relais, ça devient kafkaïen, la banquière nous dit avoir faxé l’accord de prêt au notaire qui déclare n’avoir rien reçu, et elle leur demande par notre intermédiaire un document dont le notaire nous dit que c’est à elle de leur envoyer… ^^

La suite, c’est là.

Publicités

Mini-habitat groupé – au jour le jour : le budget, mouais mouais mouais…

Par défaut

Bon, en fait, vous savez quoi ? Il y avait une erreur dans l’addition des devis, le budget est bel et bien dépassé. Pas autant qu’avec archi n°1, loin de là (heureusement), le comportement en face n’est pas le même non plus (heureusement bis) et on va trouver des solutions, on le sait bien, mais ça nous a un peu cassé le moral quand même.
À force.

Bref, compromis et coupes sombres, nous voilà… 😐

La suite, c’est là.

Mini-habitat groupé – au jour le jour : les devis, youpi ! Le budget, yeah, yeah, yeah !

Par défaut

Encore une bonne nouvelle (vous l’aurez compris au titre quelque peu exubérant ^^).

Nous nous sommes retrouvés encore une fois tous les 6 (les petits commencent à s’y sentir chez eux) chez l’architecte en début d’après-midi, pour regarder les derniers devis. Et donc, la bonne nouvelle, c’est qu’on rentre déjà quasiment pile poil dans le budget, sachant que l’architecte n’a pas encore demandé les remises commerciales et que le total va baisser un peu. Et surtout,  surtout, en gardant certains postes au top alors qu’on pensait devoir faire de sérieux compromis, comme par exemple l’isolation de la partie maçonnée qui va pouvoir être en fibre de bois (et non en polystyrène comme on le craignait), ou les câbles électriques qui seront bel et bien blindés (important pour ne pas être exposés à des champs électro-magnétiques en pagaille, surtout dans une maison en bois).

Alleluia ! Bénis soient notre architecte et sa collaboratrice.

Plus qu’à demander des petites corrections sur 1 ou 2 devis et on va pouvoir lancer la préfabrication de la partie bois. Parallèlement, l’architecte va voir avec le maçon quand il pense pouvoir commencer les travaux (pas tout de suite, on le sait bien, il faut attendre que le risque de gel soit passé).

Nous sommes sortis de là dans un état d’euphorie certain. 😀

La suite, c’est là.