Mini-habitat groupé – au jour le jour : ça pousse

Par défaut

Vendredi dernier a eu lieu la 2e réunion de chantier depuis le début des travaux (soit depuis le 31 mai), la première depuis le redémarrage. À partir de maintenant, ça sera une réunion par semaine.

Une réunion de chantier, pour ceux qui ne connaissent pas, ça peut ressembler à ça.

Heureusement, la nôtre s’est beaucoup mieux déroulée. ^^
Il y a eu quand même un point négatif, c’est que nous ne pourrons pas utiliser la terre extraite pour faire des enduits. Comme la maison va être pas mal rehaussée, tout ce qu’ils ont excavé sera réutilisé, et ils risquent même d’en manquer. C’est bien dommage, car les tests que nous avions faits avec Fiston étaient plutôt encourageants. On verra au moment voulu – il est relativement facile de récupérer de la terre gratuite.

Pour le reste, RÀS. Ça avance.

Fiston s’amuse à visiter la future maison. Il a le plan bien en tête. « Là je suis chez nous ! », dit-il, puis il enjambe les fondations et claironne : « Maintenant je suis chez marraine ! »
Cerise sur le parpaing, le stade actuel des travaux lui permet de jouer les funambules sur les parties où le mortier est déjà sec.

Funambule, funambule, funambule, bule, bule…

Sinon, la réunion de chantier de vendredi l’a confirmé : on est vraiment contents du changement de maçon. Le nouveau n’est pas une grande gueule comme l’autre, c’est peut-être un chouia moins rapide que ça l’aurait été avec le premier s’il avait continué le boulot, mais lui est et il est bien. Et pas que d’un point de vue technique.
Le gros surplus de béton qu’il a dû couler pour les fondations – à cause du terrain vraiment pourri – par exemple, il nous le fait à prix coûtant. Sans compter la main d’œuvre – alors que ça a été très galère et qu’ils ont bossé 2 jours à 3 par 35°C, voire plus.
Il a pris une bétonnière électrique pour que ce soit moins bruyant pour les voisins – qui apprécient, nous ont-ils confirmé cet après-midi.
Un maçon comme ça, on aime. 🙂

Question planning, comme d’habitude on y croira quand on y sera, mais le clos-couvert devrait être fini le 5 octobre. Dans à peine plus d’un mois. Clos-couvert, ça veut dire que la maison sera hors d’eau, hors d’air. Il y aura les murs, la charpente, les tuiles, les menuiseries extérieures. La préfabrication de la partie en bois est déjà quasiment finie, et l’entreprise prévoit 15 jours pour le montage + la couverture.

Ça risque d’être assez impressionnant, après tous ces mois d’attente, de voir notre maison sortir de terre comme un champignon…

Publicités

Une réponse "

  1. C’est trop chouette, ça prend vraiment forme!!! Toutes mes bonnes ondes pour que ça se poursuive ainsi, et j’espère qu’on aura une visite guidée avant de partir 😉

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s