Tartinades diverses

Par défaut

Des amis qui débarquent pour l’apéro à l’improviste ? La flemme de cuisiner un vrai repas ?

La tartinade est votre amie. Facile – et rapide en général – à réaliser, conviviale, délicieuse sur du pain grillé ou autre toast, souvent économique, elle a tout pour plaire.

Voici quelques-unes de mes recettes favorites (je ne donne pas les proportions, c’est toujours pifométrique, à vous d’ajuster selon vos goûts.) :

  • Le pesto : le principe est toujours le même. Des feuilles, de l’huile, du jus de citron, de l’ail, du poivre, de la levure maltée, des pignons de pin (avantageusement remplacés chez moi par de la purée de noix de cajou, ou directement des noix de cajou mixées avec le reste), et éventuellement du sel.
    J’ai déjà publié sur ce blog la recette du pesto de fanes de radis, je vous conseille également le pesto d’orties ! Attention, à moins d’utiliser des orties blanches (qui ne piquent pas), il faut impérativement un mixeur pour cette recette, afin d’éviter de vous piquer la langue avec des morceaux de feuilles qui seraient restés intacts. Veillez également à ne cueillir que des jeunes feuilles d’ortie (celles du haut), les vieilles risquant d’avoir un goût désagréable et de contenir du carbonate de calcium irritant pour les reins. Dernier conseil pour ce pesto : il s’oxyde (en noircissant) assez rapidement, donc à préparer au dernier moment, ou alors le recouvrir d’une couche d’huile pour le préserver de l’air. Mais ça vaut le coup, c’est délicieux. 🙂
    NB : pour tout savoir sur l’ortie, un très bon blog : Urticamania.
  • Le caviar d’aubergine : plus long à préparer, car il faut faire cuire l’aubergine. Personnellement, je la coupe en morceaux que je mets au cuit-vapeur pendant une vingtaine de minutes. Ensuite, mixer (en laissant la peau si vous en aimez le goût et si votre aubergine n’est pas traitée) avec un peu d’huile (olive, noix, chanvre, sésame… selon vos goûts), du vinaigre balsalmique, du jus de citron, de l’ail, du poivre.
  • La tartinade au tofu : pour utiliser vos restes de tofu fumé, rosso, à l’olive, nature… Mixer le tofu avec un peu d’huile, de la levure maltée, des épices. Vous pourrez ajouter à cette base des tomates séchées, du maïs, un oignon blanc, des noix de cajou… Liste non exhaustive.
  • La tartinade au brocoli : vous avez acheté et mangé un magnifique brocoli, que faire des restes de tiges / trognon ? Une fois cuits à la vapeur et mixés avec des tomates séchées, de l’ail et du poivre, ils vous donneront une tartinade goûteuse et étonnamment « crémeuse ».
  • Pâté végétal aux champignons. NB : je n’ai jamais mis d’agar-agar dans cette recette, et c’est impeccable.
  • Tartinade au poivron. Mixer 1 poivron rouge, 1 càs d’huile d’olive, 1 gousse d’ail, 1 càs de purée de noix de cajou, une poignée de ciboulette ou de queues d’oignon.

Bon appétit ! 🙂

Publicités

"

  1. Depuis que je te lis et que je consulte quelques recettes véganes ou végétariennes ici et ailleurs, je remarque qu’un grand nombre est proche de la cuisine moléculaire, avec des ingrédients dérivés d’algues ou de soja, dont certaines essaient d’imiter par ce biais des recettes à base de viande ou de poisson. Ce qui m’a amené à réfléchir à la cuisine traditionnelle de mon chez moi (Nice), et à remarquer que celles-ci sont très souvent végétariennes ou carrément véganes : la pissaladière, sans les anchois qui ne sont pas obligatoires de toute façon ; le bagna rotou ; la multitude de plats à base de fleurs de courgettes ; la véritable salade niçoise ; la soupe au pistou… Bref, si ça t’intéresse, je me ferais une joie de te les envoyer ^.^

  2. Coucou Aisling 🙂
    C’est marrant que tu postes ce commentaire aujourd’hui, en parlant d’imitation de recettes à base de viande et poisson, parce que je suis en train de finir un billet où je parle de l’évolution de mon alimentation, qui était effectivement très axée remplacement / imitation au départ, puis de moins en moins et maintenant plus du tout.
    Tes recettes m’intéressent grandement, je te remercie, je t’envoie mon adresse mail en privé 🙂

  3. Pingback: Végétalisme évolutif « Le blog de MelyNaë

  4. Coucou Aisling. Pourtant je t’ai envoyé un mail il y a qq jours, sur l’adresse gmail. Regarde dans tes spams, éventuellement ? Ça viendrait d’une certaine Mélodie.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s