Toc Toque

Par défaut

Cet après-midi, nous sommes allés voir un spectacle de la compagnie du Petit Monde, qui se déroulait pas trop trop loin de chez nous : Toc Toque. On y suit le quotidien d’une cuisine : c’est du théâtre d’objets, une sorte d’opéra pour ustensiles de cuisine, officiellement pour les enfants à partir de 5 ans – mais il y en avait des bien plus jeunes dans la salle.

Présentation du spectacle :

Toc-Toque explore, rêve et réinvente l’univers visuel et sonore de la cuisine. Né de la rencontre d’un marionnettiste et d’un musicien, ce spectacle sans texte vous emmène dans le quotidien d’une cuisine, de l’aube au coucher du soleil, du grille-pain du matin à la dernière vaisselle du dîner. Dans un univers où le banal devient extraordinaire, les ustensiles familiers deviennent à la fois êtres vivants et instruments, interprètes de leurs propres fonctions, dans des langages musicaux tour à tour jazzy, latino, orientaux ou de musique dite « actuelle ».

NB : nous avions regardé la vidéo du site mis en lien plus haut et elle avait plu à Fiston, mais elle ne transmet à mon avis pas du tout la magie qui se dégage du vrai spectacle.

Malgré le beau temps, le public était au rendez-vous. Les 45 minutes sont passées très vite, entre la poubelle à grande gueule, les cuillères facétieuses, le grille-pain familier (qui avait l’air tout droit sorti de chez Wallace & Gromit), les gambettes en lavettes à vaisselle (Fiston : « Oh ! Ce sont des pieds ! mais ce sont les pieds de qui ??? »), le trio de bols, les cafetières qui postillonnent et j’en passe. Beaucoup de créativité, d’humour, beaucoup de questions dans la salle (où est passé le monsieur, pourquoi c’est éclairé en rouge, comment la poubelle s’ouvre toute seule, d’où vient l’eau, est-ce que la théière est coquine, pourquoi les messieurs sont pieds nus, …), beaucoup de « chut ! » de la part des parents, mais en vain : à ces âges-là, les questions vont directement du cerveau à la bouche, il n’y a pas de filtre et c’est chouette.

Avant le spectacle, Fiston était allé faire une déclaration d’amour à la jeune fille qui contrôlait les billets, puis pendant le quart d’heure d’attente dans la salle il avait inspecté les numéros d’un bon nombre de fauteuils, les lettres des rangées, les lumières et les éclairagistes, commencé à papoter avec les gens derrière nous – une petite-fille avec sa maman ou mamie, je n’ai pas bien vu -, et avait repéré une autre petite fille qu’il est allé voir à la fin du spectacle pour lui dire « je t’aime ! » juste avant de visiter les coulisses pour voir comment diable cette poubelle s’ouvrait toute seule et pourquoi il y avait de la lumière à l’intérieur, puis de retrouver la jeune fille du début et de la suivre pendant qu’elle inspectait les fauteuils pour vérifier que personne n’avait rien oublié en lui racontant je ne sais quoi – mais j’ai entendu la jeune fille lui dire « Tu poses beaucoup de questions, toi ! » quand elle redescendait vers nous -, puis de nous accompagner aux toilettes et de se demander où partait l’eau dans le lavabo, où était le siphon, est-ce que ça allait au tout-à-l’égoût ou dans une fosse septique ?… puis de retrouver la jeune fille au bar pour lui demander son nom et enfin de prendre un goûter dehors au soleil.

Après tout ça, curieusement, il voulait habiter là-bas. ^^

Toc Toque : un très chouette spectacle, à ne pas hésiter à aller voir en famille s’il passe dans votre région. 🙂

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s