Notre petite fabrique de peinture

Par défaut

Grâce à l’émission C’est pas sorcier sur la peinture, Fiston et moi nous sommes rendu compte que ce n’était pas compliqué de fabriquer de l’aquarelle ou de la gouache : des pigments, de la gomme arabique, de l’eau, et on obtient de l’aquarelle. On rajoute une charge, par exemple du blanc de meudon, pour obtenir de la gouache. Et voilà.

Tentant, non ?

Des pigments, j’en avais encore, suffisamment pour faire un essai. La gomme arabique, j’en ai trouvé facilement sur le Net : j’en ai comandé 250g, j’en ai reçu 400g, petit cadeau du vendeur. Après quelques tâtonnements, on a réussi à la dissoudre dans l’eau.

À gauche, de la gomme arabique pure. À droite, dissoute dans de l'eau.

Premier essai réussi : Fiston a fabriqué sans aucun problème de l’aquarelle et de la gouache. Marron, puisque c’était la seule couleur dont je disposais.

Le "G" écrit à la gouache, le "A" à l'aquarelle.

L’expérience a bien plu, mais cela manquait de diversité. Quelques jours plus tard, nous sommes allés acheter 3 pots de pigments naturels dans un magasin de bricolage : rouge (à défaut de magenta), bleu (à défaut de cyan) et jaune.
Et ce matin, Fiston a voulu fabriquer de l’aquarelle.

Reportage photo pour le bleu :

Matériel nécessaire : des pigments, une petite main, de la gomme arabique dissoute, une cuillère, un pilon.

Tout d'abord, Fiston tient à tremper les doigts dans les pigments parce que "c'est tout doux et ça sent bon".

Une petite quantité de pigment est ajoutée à la gomme arabique...

... et maintenant il faut broyer et mélanger

et encore, et encore !

Et voilà de l'aquarelle bleue (avec quelques bulles) !

En suivant le même procédé avec les autres pigments, on a obtenu :

du rouge

et

du jaune

du jaune

Alors maintenant, mélangeons le bleu avec le rouge, par exemple :

Bleu + rouge =

Violet !

Petit échantillon des couleurs obtenues au fil des essais…

Et après avoir versé ses mélanges dans des pots (de récup’ : anciennement de pâte à modeler), Fiston est devenu l’heureux possesseur de 6 godets d’aquarelle pour les séances de peinture à venir :

Seul problème : les pots étant très légers, ils se renversent facilement.
Mais aucune importance : il se trouve que j’ai eu le coup de foudre pour la table-palette d’Arno Stern il y a quelques jours (oui, oui, le papa d’André Stern dont je parlais dans mes derniers billets).

Crédit Photo : "Académie du Jeudi - Arno Stern : 61 rue Falguière, 75015 Paris"

Ça fait rêver, non ?
Je compte m’en inspirer pour bricoler une mini-tablette-palette-pliable-si-possible, genre plateau de petit-déj avec des trous, histoire d’avoir quelque chose de + stable, facile à installer et à ranger. 🙂

Publicités

Une réponse "

  1. Bonjour, je suis tombée sur votre article en recherchant sur internet des idées de table palette modulable. Comme vous avez écrit: « Je compte m’en inspirer pour bricoler une mini-tablette-palette-pliable-si-possible, genre plateau de petit-déj avec des trous, histoire d’avoir quelque chose de + stable, facile à installer et à ranger. »…j’aimerais savoir si vous aviez pu fabriquer cette mini table palette et si oui, comment! Merci pour votre réponse! 😉

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s