Écologie vs simplicité ?

Par défaut

Cela fait maintenant un an que nous avons laissé tomber notre micro-ondes et décidé que nous n’en aurions pas dans notre prochain logement.
Il y a quelques semaines, le lave-vaisselle a commencé à faire des siennes : il fait les mêmes bruits qu’avant, il y a de l’eau, ça fume quand le programme est fini, mais ça ne lave plus.
Première question : peut-on le réparer ?
Deuxième question : et si on en profitait pour voir si on pouvait s’en passer ?

Le Barbu était sceptique, mais depuis l’abandon du lave-vaisselle, la cuisine n’a jamais été aussi peu en bordel et cradingue (vous noterez que je n’ai pas dit « aussi propre et bien rangée »), et je fais la vaisselle tous les jours. Enfin, quasiment. Disons plusieurs fois par semaine, quoi.
Nous n’aurons donc pas de lave-vaisselle dans la prochaine maison. Nous (= le Barbu et le Moustachu, essentiellement) avons passé haut la main le test ultime, à savoir la vaisselle du 1er janvier ^^.

C’est anecdotique, un peu, mais ce lave-vaisselle est à mes yeux le symbole de l’opposition qui existe parfois entre un certain souci écologique (en l’occurrence le gaspillage de l’eau) et celui d’une certaine simplicité, d’une volonté d’être moins dépendants de machines ou d’une envie de désencombrer / de ne pas encombrer.

Parce que oui, je suis convaincue qu’il serait plus écologique et rentable financièrement parlant pour nous d’avoir un lave-vaisselle dans la prochaine maison : l’électricité consommée serait largement contrebalancée par l’économie en eau. Les lave-vaisselles modernes utilisent une dizaine de litres pour laver 12 couverts ; moi, beaucoup plus. Beaucoup, beaucoup plus. Bien sûr, on peut chipoter sur le coût écologique de la fabrication de la chose, mais de toute façon si on en avait repris un, cela aurait été d’occasion.

Mais tant pis. Ça me soûle, les machines. Pour un bon nombre d’entre elles, je ne me sens absolument pas disposée ou capable de m’en passer (à commencer par l’ordinateur). Alors quand j’en vois une qui peut gicler, je ne me prive pas.

Back to humans ! 😛

Publicités

À propos de Mely

Mely, c'est une fille, maman d'un Fiston aux cheveux longs de 7 ans non scolarisé et marraine d'un Loulou de 5 ans, lui-même fils de Naë et Druss, végétarienne depuis janvier 2011 et passée végétalienne quelques mois plus tard.

"

  1. Je trouve que finalement ça va très vite, et pour le moment Fiston m’aide, alors… J’en profite 😛

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s