Rillettes de seitan

Par défaut

Mis à part le faux chorizo de My Vegan Revolution, je n’étais jusque-là pas vraiment convaincue par les autres recettes de seitan que j’avais pu essayer. Et puis à force de lire des éloges du seitan au lentilles corail sur le forum Végéweb, je me suis lancée, d’autant que la recette est simplissime.
J’adore. Vraiment. Question texture et goût, pour moi c’est parfait.

J’en ai mangé nature et froid, sauté avec un peu d’huile et déglacé au vinaigre balsalmique, avec des cèpes, dans du riz, dans une soupe, dans un bourguignon, en brochettes mode tandoori… J’aime, j’aime, j’aime.
Alors je me suis dit : pourquoi pas en rillettes ?

Bon, des rillettes, à part celles aux saumon que je réalisais de temps en temps lorsque je n’étais pas encore végétarienne, je n’en avais jamais fait. En plus j’avais paumé ladite recette de rillettes au saumon, mais je me souvenais que c’était à base de saumon fumé, saumon frais (le double en poids), de beurre et de crème fraîche épaisse. + des épices.

Comme je ne trouve pas de crème de soja épaisse dans mes magasins bio, j’ai opté pour du tofu soyeux qui a l’avantage d’être infiniment moins gras. Le saumon fumé est devenu du tofu fumé, le saumon frais du seitan, le beurre de la margarine, et voilà.

Ingrédients :

– 60g de tofu fumé
– 120g de seitan aux lentilles corail (par rapport à la recette de Vegeweb, je prends de la sauce soja tamari et j’ajoute des herbes)
– 2 grosses càc de tofu soyeux
– 2 grosses càc de margarine
– épices à votre goût : sel et poivre, bien entendu, mais aussi vos épices préférées (pour ma part j’ai beaucoup poivré et ajouté du paprika + une pincée de gingembre).

Préparation :

– Mixer le tofu fumé avec la margarine et le tofu soyeux jusqu’à l’obtention d’un mélange bien lisse.
– Ajouter la moitié du seitan, les épices, et mixer une nouvelle fois.
– Ajouter le reste du seitan une fois « dépiauté » à la main, ce qui permet d’obtenir des petits morceaux un peu effilochés.
– Mélanger à la cuillère, ajuster éventuellement l’assaisonnement et mettre au frais pour quelques heures (si possible une nuit).

À déguster à l’apéro ou en entrée sur du pain grillé !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s