Quand il sera à l’école…

Par défaut

La première fois qu’on m’a parlé d’école pour Fiston, il avait… 3 mois.

Je l’avais dans les bras, mon bonhomme, je sortais de chez le médecin et je demande à la secrétaire un RDV pour lui la semaine suivante. Elle me propose 9h du matin. Hum, trop tôt. Elle me propose 10h. Je passe aux aveux : Fiston se réveille à 11h. Elle me regarde, effarée :

« Mais enfin, quand il ira à l’école, il faudra qu’il se lève beaucoup plus tôt ! »

J’ai rien trouvé d’intelligent – ni de bête – à répondre tellement j’étais sur le cul. o_O

Depuis, évidemment, c’est revenu très souvent, et encore plus depuis ses 18 mois. Fiston étant plutôt grand pour son âge, cela fait 1 an et demi que lorsqu’on se balade un jour de semaine en période scolaire, les gens qui ne nous connaissent pas demandent : « Alors, tu n’es pas à l’école ? » ou quelque chose du genre.
En prime comme il a les cheveux longs, on le prend souvent pour une fille, ce qui le fait paraître encore plus « âgé ».

Dès que le printemps arrive fleurissent les : « Alors, en septembre c’est la rentrée ? »

Et maintenant que la rentrée est passée, quand on se balade le matin en semaine, on se croirait parfois au zoo. Du mauvais côté des barreaux.
Ou plutôt échappés du zoo : au secours, un enfant de 3 ans est en liberté…
Gare au gori-i-i-i-iiille nonsco-o-o-o-ooo…

Publicités

"

  1. Mon Dieu, le pauvre enfant de 3 mois qui devrait s’habituer (alors qu’il est si petit !) à un rythme qu’on lui fera subir un jour, je suis… euhm, shocking !
    Moi non plus, je n’aurais pas su quoi répondre tellement j’aurais été abasourdie… mais ce n’est qu’un enfant de 3 mois, c’est un bébé enfin Oo !

    Ca doit dépendre des régions (?), parce qu’on n’a jamais été importunés nous quand on n’allait pas à l’école, que ce soit petits (ma petite soeur et mon petit frère n’ont « même » pas fait leur maternelle) ou plus grands. C’est curieux :-)…

  2. Tiens, ton commentaire était passé dans les spams, Anne, je ne sais pas pourquoi… Désolée pour le délai de parution, donc.
    Sinon, je ne dirais pas qu’on est vraiment importunés (pour le moment en tout cas) : il y a eu quelques réactions assez agressives, sur le mode défensif en fait, du style : « moi ma fille, elle est entrée à l’école à 2 ans », ou « ah ben explique-nous ce qu’on a raté puisque nous on a mis nos enfants à l’école » (je précise que chaque fois je m’étais contenté de répondre aux questions, je n’avais pas abordé le sujet de mon propre chef), mais la plupart du temps ça se limite à la fameuse question suivie d’un regard choqué et d’un silence dubitatif ou d’un « pourquoi » interloqué.
    Mais j’ai quand même rencontré plusieurs fois des parents qui eux-mêmes ne scolarisaient pas leurs enfants de 3 ans, ou qui songeaient à les retirer de l’école, ou qui auraient souhaité ne pas les mettre, et c’est finalement plus fréquent que ce que j’aurais cru.

    Après, ça dépend peut-être des régions, effectivement, et aussi de l’époque, je suppose. Ça passait peut-être mieux il y a 10-15 ans ?

    Melle Pigut > Tu as peur, hein ? 😛

  3. C’est quand même marrant, les gens se rendent pas compte qu’il y a des évolutions dans la vie d’un enfant. Du genre si l’enfant il dort dans ta chambre, genre parce que c’est un bébé, ben ils s’imaginent qu’il y sera encore à l’âge de 35 ans.

  4. Yep 🙂
    Surtout qu’à ces âges, ils évoluent hyper vite. À peine le temps de s’habituer à un rythme que paf, ça change.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s